Catégories

Comment devenir un centre de bilan de compétences agréé ?

Comment devenir un centre de bilan de compétences agréé ?

Il faut savoir qu’un centre de bilan de compétences agréé est avant une petite société. Ceci dit, pour devenir un centre agréé, vous devez d’abord créer la société et s’occuper des démarches administratives y afférent. Pour exercer dans ce domaine particulier, il y a aussi quelques conditions, notamment l’obtention de votre agrément. Dans cet article, nous allons faire le point sur l’ouverture d’un centre de bilan de compétences agréé.

Être conseiller ou consultant en bilan de compétences

Si vous avez décidé d’ouvrir votre centre de bilan de compétences, c’est que vous avez décidé de travailler pour votre propre compte. Ceci dit, il faudrait quand même avoir une maîtrise du domaine. On entend par ceci que vous devez être vous-même un conseiller ou un consultant en bilan de compétences. Cette maîtrise du domaine facilitera les démarches administratives pour l’obtention de l’agrémentation de votre centre. Sinon, vous serez obligé de vous associer à un professionnel du secteur.

A lire aussi : Formation pendant arrêt maladie : droits et modalités pratiques

Un conseiller ou un consultant en bilan de compétence a au moins un master II en psychologie avec une spécialisation en psychologie du travail et de la santé. Ce métier reste accessible avec un master en sociologie, en sciences sociales, en sciences de gestion ou en ressources humaines. Il existe également des formations certifiantes de courte durée qui vous permettront de devenir conseiller en bilan de compétences. Ces certificats ne sont pas toujours suffisants pour avoir l’agrémentation, car vous devez également justifier d’une solide expérience professionnelle, plus précisément d’au moins cinq années d’expérience.

A découvrir également : Trouver un emploi à Vannes : conseils, annonces et CV

La certification RS5904, un autre requis

Pour ouvrir votre centre de bilan de compétences agréé, vos diplômes et vos autres certificats seront demandés, mais vous devez également présenter la certification RS5904, appelée aussi certificat pratique du bilan de compétences CP FFP. Vous avez compris : vous devez encore suivre une formation pour pouvoir mener un entretien pour un bilan de compétences tout en vous référant au cadre légal en vigueur. Pendant la formation, vous allez en apprendre plus sur les outils et les techniques qui vous permettront d’évaluer le profil du bénéficiaire.

Faire la demande de son agrément

Certes, vous n’allez pas proposer des formations, mais vous devez avoir un agrément. C’est un numéro de déclaration qui vous permettra d’exercer dans le cadre légal. La demande n’est pas si compliquée, mais on vous exigera un bon dossier avec quelques justificatifs, dont la certification RS5904. Vous devez vous rendre et faire la demande à la Direction Régionale du Travail et de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Dans la foulée de ces démarches administratives, vous ne devez pas oublier que vous créez là une société. Ceci dit, vous devez réaliser toutes les démarches en rapport avec la création de votre SARL, SAS ou SA.

Lorsque vous avez votre numéro d’agrément et lorsque vous avez entrepris toutes les démarches administratives, vous pouvez ouvrir les portes de centre de bilan de compétences. Il ne faudrait tout de même pas oublier d’envoyer un bilan pédagogique et un bilan comptable à la DRTEFP tous les ans.

Articles similaires

Lire aussi x