Catégories

Certificat q18 : comment l’obtenir ?

Certificat q18 : comment l’obtenir ?

Le certificat Q18 est un document qui permet de prouver la sécurité des installations électriques. C’est un document de plus en plus indispensable pour plusieurs démarches. Il est délivré par des professionnels habiletés pour cette tâche, il n’est donc pas possible de l’obtenir auprès de tous les électriciens.

Les prérequis pour obtenir un certificat Q18

Pour bien cerner les prérequis indispensables à l’obtention de l’autorisation de délivrer un certificat Q18, il faudrait en comprendre l’essence. Selon les chiffres, 30 % des incendies sont dû à des dysfonctionnements électriques. On demande donc aux ménages et aux entreprises de faire régulièrement vérifier leurs installations électriques. En effet, l’incendie qui émane d’un dysfonctionnement électrique a plusieurs sources. Elle pourrait provenir d’un échauffement produit par contacts dangereux, d’un arc-électrique issu d’un court-circuit ou plus gravement à cause de la foudre. D’autres facteurs plus complexes sont également pointés du doigt.

A lire aussi : Maîtriser les verbes allemands : astuces et méthodes efficaces

Pour réduire les risques liés à ces phénomènes, la certification Q18 a été mise en place. Avant d’en arriver là, le professionnel vérifie que : les règles de sécurité sont respectées dans la mise en place et la modification des installations électriques, le bon état des matériels, le respect de distances de sécurité, etc. En lisant, vous vous êtes sans doute rendu compte des nombreuses compétences que devrait avoir un professionnel en certification Q18. Il est primordial de disposer des bases en électricité et pratiquement dans les secteurs électriques de la maison. Puisqu’il s’agira pour vous de contrôler tout le système électrique de ce dernier.

Les étapes pour obtenir un certificat Q18

Une fois que vous avez les bases en électricité, vous pouvez suivre une formation spécifique afin d’être habileté à délivrer les certificats Q18. Les techniciens en production, en qualité, en maintenance ou encore en ingénierie pourront suivre la formation complémentaire en seulement trois jours. Le nombre de places est souvent très limité dans les centres qui offrent cette formation. Si vous n’êtes pas un professionnel dans le secteur de l’électricité, il faudra suivre une formation de base avant de se tourner vers cette formation spécifique. Ceci nécessitera naturellement plus de temps. Notez qu’il est souvent indispensable d’avoir une entreprise pour prétendre délivrer ce type de certificat.

A lire également : Choix des filières au lycée : options et orientations pour étudiants

Les avantages d’avoir un certificat Q18

Il suffit de voir l’importance d’un certificat Q18 dans le secteur de l’assurance pour se rendre compte des avantages. En ayant l’habileté à délivrer ces certificats, vous avez la chance de conquérir un nouveau type de marché. Le certificat Q18 est défini après plusieurs visites dans un bâtiment. Ainsi, le professionnel ne peut le délivrer juste après un seul contrôle. Ce dernier passera plusieurs fois ; ce qui augmentera le coût de sa prestation. C’est une pièce en complément des multiples rapports de vérification effectuée dans le bâtiment.

Les assureurs exigent de plus en plus que les assurés ayant souscrit par exemple à une assurance habitation joignent ces rapports et les certificats en complément de leurs dossiers. Autrement, ils pourraient ne pas être indemnisés en cas d’incendie. Plusieurs se plient donc à la règle et font appel à des professionnels certificat Q18. En utilisant les bonnes méthodes de communications, vous pourriez bien vous positionner sur ce marché.

À part son coût parfois exorbitant, une formation pour le certificat Q18 est assez accessible. Il faut normalement compter entre 1 500 € et 2 000 €.

Articles similaires

Lire aussi x