Catégories

Premier entretien d’embauche : les meilleurs conseils pour le réussir

Premier entretien d’embauche : les meilleurs conseils pour le réussir

Ça y est ! Vous avez décroché votre premier job et vous allez maintenant vous entretenir avec votre futur employeur. C’est une très bonne nouvelle. Cependant, pour ne pas rater cette belle occasion, vous devez faire le nécessaire pour préparer au mieux votre premier entretien d’embauche. Etant donné que c’est votre première fois, ce peut être assez stressant. Mais avec un peu de tactiques, vous allez pouvoir en ressortir gagnant.

Sur quoi s’appuyer pour préparer ce premier entretien ?

Pour donner le maximum lorsque le jour J arrive, vous devez uniquement vous appuyer sur votre CV et à l’annonce. Bien avant de rédiger votre CV, essayez de bien lire et de relire plusieurs fois l’annonce pour comprendre ce que recherchent vraiment les recruteurs. Vous ne devez en aucun cas sortir de ce cadre pour ne pas être hors sujet ou rater votre candidature.

A voir aussi : Nos conseils pour trouver les meilleurs profils pour votre recrutement dans le secteur des vins et spiritueux ?

Si le recruteur a des questions très spécifiques sur votre CV, sur votre parcours, ou sur vos atouts personnels, il doit trouver immédiatement ces informations sans chercher longtemps. Pour cela donc, vous devez savoir comment élaborer les rubriques composant votre CV de façon à mettre en avant les informations les plus essentielles. Inspirez-vous des modèles de CV consultables en ligne.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas tout mettre dans son CV. Vous devez en réserver pour cet entretien pour cultiver la curiosité du recruteur à vous contacter après avoir lu votre CV. Préparez donc les réponses aux questions que peut vous être posé lors de l’entretien. Donnez uniquement des réponses concrètes et des exemples précis pour convaincre le recruteur de la véracité des informations que vous avez incluses dans votre CV.

Lire également : Quelles informations mettre dans son CV ?

Comment ne pas stresser lors de l’entretien ?

C’est votre premier entretien et l’on vous comprend. Mais pour les personnes qui ont déjà fait plusieurs entretiens d’embauche, elles doivent déjà savoir quelles sont les questions les plus fréquentes pendant cette étape. Eh oui, il y a des questions qui reviennent toujours en entretien quel que soit le poste convoité. Et ces questions sont axées aussi bien sur les points forts que sur les points faibles du candidat pour permettre aux recruteurs de mesurer le pour et le contre.

Si la question concerne vos qualités, expliquez dans quelles expériences de votre parcours elles vous ont servi chacune. Par contre, pour vos défauts, expliquez plutôt les moyens que vous vous êtes donnés pour les faire face ou pour les compenser.

Que répondre lors des questions inattendues ?

C’est tout à fait possible que l’on vous pose des questions inattendues en entretien. Pour ne pas faire d’erreur, et pour ne pas donner des réponses qui font que votre candidature soit rejetée, réfléchissez d’abord au moins 30 secondes avant de répondre. Personne ne doit vous en empêcher.

Si besoin même, vous pouvez demander au recruteur de reformuler la question pour que vous puissiez bien la comprendre. Si la réponse que vous avez donnée ne vous a pas satisfait, vous pouvez la réécrire afin de la retravailler. Cela vous permettra au moins d’être plus pertinent lors d’un prochain entretien d’embauche et la question ne vous surprendra plus.

Comment montrer ses qualités de savoir-être ?

Vous avez raison de vous inquiéter de votre savoir-être. C’est devenu une des qualités les plus recherchées actuellement dans le monde professionnel. Pourquoi ? Tout simplement parce que les employeurs ont compris que l’avancement de leur entreprise et le développement de leurs activités ne dépendaient pas uniquement des compétences professionnelles de leurs employés mais également des comportements de ceux-ci au bureau et face au stress généré par la pression de leur travail.

Pour vous démarquer des autres candidats, démontrez que vous avez du savoir-être en insistant sur des exemples concrets issus de vos expériences professionnelles, scolaires ou associatives.

Faut-il parler de son handicap en entretien ?

Tout ce que vous devez vous mettre en tête, c’est que si vous êtes en entretien, c’est seulement parce que votre candidature intéresse le recruteur. Ceci signifie également qu’il ne donne pas d’importance à votre handicap physique et même si cela n’a pas été mentionné dans votre CV et/ou votre lettre de motivation.

Aussi, le recruteur n’a pas le droit de vous interroger sur votre situation d’handicap que si et seulement si le poste en question requiert des conditions physiques bien détaillées. Vous pouvez décider de ne pas répondre cette question mais l’idéal est de savoir tourner la réponse sur des points qui peuvent compenser vos besoins au travail. Vous pouvez dire, par exemple, « Je voudrais échanger avec vous en termes d’aménagement. J’ai besoin d’un logiciel, de pauses un peu plus longues ou plus régulières. ». Et sur ce, notez que la mise en place de ces aménagements ne doit être faite que par un médecin du travail.

Comment justifier les trous dans son CV ?

Pour ce qui est des périodes d’inactivité dans votre CV, vous ne devez pas mentir si l’on vous pose des questions en entretien. Si c’est lié à votre état de santé, vous n’avez qu’à dire « pour raison de santé » sans apporter beaucoup d’explications. Il n’est pas normal que le recruteur vous demande plus d’informations sur votre maladie tant que vous n’êtes pas d’accord. C’est votre vie privée.

Et pour ne pas rater votre entretien, sachez compenser ces trous en expliquant ce qu’elles vous ont apporté. Est-ce que vous avez suivi des cours, des formations ? Ou avez-vous fait des actions de bénévolat ? Ou étiez-vous à la recherche constante d’emploi ? Bref, ne dites rien de négatif pour ne pas donner une mauvaise impression à votre employeur.

Articles similaires

Lire aussi x