Catégories

Comment réussir un entretien dans un domaine dont vous n’avez pas d’expérience ?

Comment réussir un entretien dans un domaine dont vous n’avez pas d’expérience ?

Questions d’entretien  : L’entretien peut parfois sembler impressionnant et de nombreux candidats le comprennent. Vous vous inquiétez souvent des questions que les recruteurs vous poseront et vous avez peur de ne pas savoir comment y répondre. Notre premier conseil est le suivant : ne soyez pas trop stressé ! Si vous êtes invité à un entretien, cela signifie que vous avez déjà réussi une partie du processus de recrutement et que votre profil a été sélectionné par le recruteur.

Résumé exécutif :

A voir aussi : Premier entretien d’embauche : les meilleurs conseils pour le réussir

  • Questions d’entretien
  • Comment envisagez-vous votre avenir professionnel ?
  • Pourquoi toi et pas quelqu’un d’autre ?
  • Présentez-vous à l’entretien d’embauche

Pour aller plus loin, téléchargez notre guide gratuit pour un entretien réussi.

Questions d’entretien

Afin de comprendre comment répondre à des questions communément appelées « questions fictives » lors d’un entretien d’embauche, il est sage de revenir à la logique des recruteurs et pourquoi ils se soucient de vos réponses.

A lire aussi : Comment décrire ses atouts ?

La plupart du temps, ils ne sont pas là pour vous « attraper », mais font partie d’une perspective d’échange. Les recruteurs tentent de vous identifier, d’identifier votre parcours et votre personnalité.

Certaines de ces « questions ficelles » visent à observer votre réaction à des questions auxquelles vous ne vous attendiez pas. Il s’agit de vous sortir de votre zone de confort, mais il n’y a aucun moyen que vous soyez mal à l’aise.

En général, il est important de bien se préparer à un entretien d’embauche afin de se sentir le plus à l’aise possible. En particulier, vous pouvez penser aux réponses que vous donneriez à certaines questions pour vous familiariser avec elles et ne pas avoir à être surpris pour le moment. est venu.

essayant de rester calme le jour J et de donner la réponse que vous jugez la meilleure pour vous. Être détendu dans une situation stressante et si possible détendu souligne votre professionnalisme. Mais attention, il faut être naturel sans se familiariser !

Il n’ y a donc pas de réponse idéale et parfaite ! Dans cet article, nous vous donnerons des exemples pour vous donner une idée et vous aider à préparer vos entretiens. Cependant, chaque réponse doit être adaptée à votre profil et au poste pour lequel vous postulez. De plus, il existe de nombreuses réponses possibles à toutes ces questions.

EXEMPLE DE QUESTIONS ASTUCES

Voici des exemples de questions astucieuses qui ont déjà été posées lors des entretiens de recrutement avec des développeurs Google :

  • Combien de balles de golf peuvent contenir un bus ?
  • Pourquoi les couvercles de regard sont-ils ronds ?
  • Ou celui-ci particulièrement drôle : vous devez vérifier que votre ami Bob a le bon numéro de téléphone, mais vous ne pouvez pas lui demander directement. Tu dois écrire une question sur une carte, la donner à Eve, qui la lui remet et te donne sa réponse. En plus de la question, que devriez-vous écrire sur la carte pour vous assurer que Bob déchiffre le message afin qu’Eve ne puisse pas lire votre numéro de téléphone ?

Face à ce genre de questions, il est important de ne pas paniquer. Le recruteur n’attend pas de réponse précise de votre part. En fait, ce n’est pas le résultat qui est important pour lui, mais le raisonnement que vous avez traité. Il essaie de vous tester et attend une réponse naturelle et construite de votre part. Pour ce faire, vous devez prendre le temps d’analyser la question et de donner une réponse logique. Ici, c’est la capacité de récupérer et d’improviser qui est testé. Si vous avez ces questions répondez correctement, vous pouvez faire la différence par rapport aux autres candidats.

Pensez également à examiner d’autres sujets courants, tels que vos principales qualités et vos principales erreurs.

Questions d’entretien auxquelles vous n’avez pas besoin de répondre :

Attention, les recruteurs n’ont pas le droit de vous demander quoi que ce soit lors d’un entretien. L’article L1132-1 du Code du travail ne permet à personne de faire de la discrimination sur la base de son appartenance ethnique, de son âge, de sa grossesse, de son apparence, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales ou religieuses, de son sexe, du nom du père, de son état de santé ou de son handicap.

Bien que les recruteurs aient le droit de vous attirer des ennuis lors d’un entretien d’embauche, ils ne sont pas autorisés à vous poser des questions sur ces questions susceptibles de favoriser la discrimination. Si cela vous arrive, vous n’avez pas à répondre du tout. Il vaut mieux échapper à la question intelligemment, sans montrer la voie.

Comment envisagez-vous votre avenir professionnel ?

Comme pour toutes les questions d’entretien (ou presque, nous verrons ci-dessous), ne l’évitez pas et répondez-y clairement, même si vous ne vous sentez pas très à l’aise. Lorsque le recruteur vous pose ce type de question, il veut d’abord savoir s’il peut compter sur vous plus ou moins à long terme. Il veut s’assurer que vous avez une ébauche d’un projet professionnel en tête, que vous n’êtes pas là parce que vous êtes tombé sur l’offre par hasard. Cela permet de s’assurer que vous aimez ce que vous faites, que vous appréciez le travail que vous obtenez lorsque vous êtes embauché.

Lorsque vous répondez à ce type de question, il est préférable de ne pas être trop vague ou trop précis. Vous devez montrer que vous êtes dans cette entreprise veulent se développer davantage et non pas dans un autre, alors qu’il est à la fois ambitieux et réaliste.

Une autre variante peut être « que voulez-vous faire », qui utilise ensuite des éléments plus proches dans le temps. Il se peut aussi que ce soit : « Quelle est votre position idéale ? » ou « Quel est ton projet idéal ? ».

Lorsque l’on vous pose ces questions d’entretien, il ne s’agit pas de vous piéger, mais de vous assurer que le poste répond à vos attentes, que vous comprenez les possibilités d’évolution qui peuvent en découler… ou même vous proposer « ce » projet idéal, « ce » poste idéal que vous avez mentionné.

Bien que ce ne soit pas une question piège en soi, il y a quelques pièges à éviter :

  • Dites à votre interlocuteur que vous souhaitez occuper un poste similaire au sien : c’est pourquoi il est très important de connaître au préalable la personne qui est en train de mener l’entretien. Par exemple, si le recruteur est en fait le responsable technique d’une société d’ingénierie et que l’offre à laquelle le candidat postule se rapporte à un poste de chef de projet logiciel, il serait sage de ne pas dire que nous visons un poste de responsable technique à court terme…
  • Mentionnez un poste pour lequel aucune compétence requise ne correspond au poste ou n’est proche du poste pour lequel vous postulez. Si vous postulez pour un poste d’ingénieur de révision et de validation, il n’est peut-être pas approprié de dire que votre poste idéal est celui d’un directeur général.
  • Évitez de dire que votre poste idéal est celui pour lequel vous postulez si ce n’est pas le cas ! Cela se remarquera très rapidement, surtout si le recruteur en profite pour entrer dans les détails des projets !
  • Si tu veux Réveillant le désir de créer sa propre entreprise, le recruteur peut douter de vos motivations.
  • Dans vos mots, évitez d’utiliser le conditionnel.

Bref, soyez honnête, mais ne contredisez pas vos propres intérêts.

Si vous êtes ingénieur junior, vous pouvez donner une réponse du type :

« Au cours des prochaines années, j’aimerais acquérir de l’expérience dans mon domaine et devenir un expert afin de pouvoir réaliser un projet dans son intégralité de manière indépendante. Deuxièmement, il est vrai que je suis attiré par le management. »

« En tant que jeune ingénieur, il est particulièrement important pour moi de participer à des projets innovants. J’ai notamment vu sur votre site internet que vous avez réalisé un projet : j’aimerais participer à ce type de projet. »

Pourquoi toi et pas quelqu’un d’autre ?

Tout d’ abord, vous devez savoir que lorsque le recruteur vous donne La question est posée, c’est probablement parce que vous êtes déjà bien positionné pour le poste. Alors, détendez-vous. Surtout, votre interlocuteur vous demande souvent de vérifier une dernière fois votre motivation. Votre réponse permet au recruteur de savoir que vous êtes capable de parler de vous et de vous vendre pour montrer votre point de vue. Cette question fait souvent peur aux candidats car elle se trouve généralement à la fin de l’entretien, même si vous avez l’impression d’avoir déjà tout dit au recruteur et déjà expliqué pourquoi il devrait vous embaucher et non quelqu’un d’autre.

Comment répondez-vous à cela ?

Voici quelques conseils pour répondre à la question « pourquoi vous et pas quelqu’un d’autre ? « :

  • Ce qu’il ne faut pas faire :

Évitez de ne pas vous comparer aux autres candidats, vous ne les connaissez pas et le recruteur n’attend pas cela de vous. La réponse ne doit se concentrer que sur vous. Évitez également les bagatelles et les informations sans exemples concrets, cela ne suffit pas ; convainquez le recruteur.

  • Ce qu’il faut faire :

Vous devez prouver ce que vous présentez et votre réponse doit être étayée par un ou plusieurs exemples spécifiques.

Prenez des notes pendant l’entretien, en particulier les nouveaux points qui n’apparaissaient pas dans l’annonce. Vous pouvez ensuite vous fier à ces informations pour expliquer pourquoi vous êtes le candidat idéal.

Apportez également une réponse courte, une minute suffit. Votre réponse doit être concise, n’essayez pas d’échapper à la question.

Restez humble et mettez-vous à la place du recruteur : vous êtes là pour trouver une solution à son problème, et non l’inverse. Cela signifie qu’il est préférable d’utiliser des phrases telles que « Ce serait une opportunité pour moi Être employé dans votre entreprise me permettrait d’éviter… » ou « Grâce à vous, j’aurais la possibilité d’éviter… ». Remplacez-les par : « Avec des compétences X et X, je serai en mesure de répondre à vos besoins en termes de… », « Grâce à mon sens de la relation, il me sera particulièrement facile de faire X »

Enfin, et c’est là l’aspect le plus important, votre réponse doit vous rappeler vos points forts pour le poste. Vous ne devez donc aborder que vos points forts qui sont pertinents. Expliquez pourquoi ils vous seront utiles dans la réalisation de vos projets : Cela montre au recruteur que vous avez identifié les défis du poste. Il peut s’agir d’une qualité personnelle, d’un trait de caractère, en particulier de l’éducation, de la compétence technique, de l’expérience, des connaissances particulières de l’industrie,…

Si vous avez récemment obtenu votre diplôme, vous pouvez vous inscrire au laisser des éléments professionnels ou universitaires supplémentaires à l’appui de vos arguments.

« Pourquoi toi et pas quelqu’un d’autre ? « Exemple d’entretien

« Je dirais que mes principaux avantages sont d’être extrêmement rigoureux et d’avoir beaucoup de plaisir à travailler en équipe. Au cours de mes différentes sessions pratiques, cette préférence pour le collectif m’a permis de réaliser de nombreux projets tels que X. Je suis également très impliqué dans le Fab Lab de Toulouse, où j’ai utilisé de nombreuses compétences similaires à celles requises pour le poste, comme X. »

Présentez-vous à l’entretien d’embauche

« Présentez-vous », « parlez-moi de vous »,…

Ces questions d’entretien embrouillent souvent les candidats, mais ce ne sont pas des questions ficelles ! C’est un sujet que vous maîtrisez : vous-même et vous êtes les mieux placés pour en parler. Tant que tu l’as préparé, si vous n’avez aucun mal à y répondre.

Tout d’abord, votre réponse doit être relativement courte. Cela n’a aucun sens de donner trop d’informations à votre interlocuteur. Votre présentation peut raisonnablement durer de 3 à 5 minutes. Ne répondez pas à vos questions de personnalité pour le moment et restez dans le cadre des éléments réels. Il est préférable de ne pas réciter votre CV. Si vous êtes à ce stade du recrutement, cela signifie que le recruteur l’a lu attentivement et l’a probablement même devant vous.

Votre présentation peut se décomposer en trois phases :

  • Présentez-vous en personne : D’où viens-tu, etc…
  • Votre parcours : votre formation, vos études, votre expérience récente, ne racontez pas toute votre expérience professionnelle ! Sélectionnez deux ou trois points particulièrement pertinents pour le lieu en question. Vous pouvez utiliser un Ajoutez une anecdote qui détend l’atmosphère et une courte histoire peut vous aider à trouver une place dans la mémoire de votre interlocuteur.
  • Vos objectifs et ambitions : votre projet professionnel, vos valeurs, votre détermination, vos attentes, vos souhaits.

Le plus qui fait la différence : soyez dynamique ! Changez le ton, la position, ne mettez pas votre interlocuteur en sommeil ! Surtout, ne mémorisez rien. Pour préparer ces questions d’entretien, il suffit de noter l’essentiel sur une feuille de papier. N’écrivez pas de phrases complètes, utilisez simplement des mots-clés ! Votre présentation doit être naturelle. Lorsque vous parlez, faites des phrases courtes et simples.

Assurez-vous également d’adopter une posture professionnelle : évitez de croiser les bras, souriez, tenez-vous droit, les pieds ancrés au sol, regardez votre interlocuteur,…

Exemple de présentation d’entretien

Nous vous recommandons d’utiliser la « technique de l’entonnoir ». Cette méthode ne vous permet pas d’aller jusqu’au bout et de structurer vos annotations pendant votre présentation. Tout simplement, il s’agit de passer du plus général au plus précis, de ne pas parler d’une expérience, puis d’une autre, puis de revenir aux outils utilisés lors de l’expérience initiale. Commencez par des éléments objectifs avant de vous plonger dans le subjectif.

Exemple d’entretien pour un premier emploi :

« Je m’appelle je viens du nord de la France, où j’ai passé toute mon enfance. Je suis toujours passionné par les nouvelles technologies et j’ai créé mon propre site Web très tôt.

Récemment, je suis ingénieur logiciel Android et je suis diplômé de l’École nationale d’ingénierie de Caen terminé. J’ai effectué mon dernier stage dans l’entreprise spécialisée dans le développement de logiciels. J’étais dans les locaux de Sophia Antipolis, qui étaient intégrés au département et étaient dirigés par M. Dupont, mon responsable de stage. Au sein de son équipe de 15 ingénieurs, j’étais responsable du développement. Pour ce faire, j’ai utilisé des technologies et des techniques. Ce fut un énorme succès :.

Aujourd’hui, j’aimerais travailler dans une entreprise innovante comme la vôtre. Étant donné que je ne suis supervisé que par des ingénieurs expérimentés, j’aimerais travailler pour vous en particulier, car je pense pouvoir développer davantage mes compétences.

En quelques mots, je peux vous le dire de moi-même. »

Pour le reste, nous vous recommandons de réfléchir enfin calmement aux réponses que vous pouvez donner aux différentes questions d’entretien que nous avons énumérées. Si vous êtes bien préparé, ne vous inquiétez pas, il y a en gros, aucune raison pour laquelle votre entretien se passe mal. Pour être prêt pour le jour J, n’hésitez pas à télécharger notre guide pour un entretien réussi ! Téléchargez le guide pour réussir votre entretien

développer. Pour ce faire, j’ai utilisé des technologies et des techniques. Ce fut un énorme succès :.

Aujourd’hui, j’aimerais travailler dans une entreprise innovante comme la vôtre. Étant donné que je ne suis supervisé que par des ingénieurs expérimentés, j’aimerais travailler pour vous en particulier, car je pense pouvoir développer davantage mes compétences.

En quelques mots, je peux vous le dire de moi-même. »

Pour le reste, nous vous recommandons de réfléchir enfin calmement aux réponses que vous pouvez donner aux différentes questions d’entretien que nous avons énumérées. Si vous êtes bien préparé, ne vous inquiétez pas, il n’y a aucune raison pour que votre entretien se passe mal va. Pour être prêt pour le jour J, n’hésitez pas à télécharger notre guide pour un entretien réussi ! Téléchargez le guide pour réussir votre entretien

Articles similaires

Lire aussi x