Catégories

Qu’est-ce que le métier d’éleveur ?

Qu’est-ce que le métier d’éleveur ?

Vous êtes un amoureux des animaux et vous rêvez d’exercer un métier dans lequel vous êtes en contact avec eux. Tout le monde a déjà entendu parler du métier d’éleveur, mais pour que vous fassiez un choix réel d’orientation professionnelle, il vous faut des éléments concrets sur ce travail. Nous vous indiquons tout sur les formations, les connaissances et les qualités à avoir pour effectuer une activité d’éleveur.

Les différents types d’élevages

Il est important de préciser en premier lieu que tous les éleveurs n’ont pas exactement les mêmes tâches et les statuts selon les animaux dont ils pratiquent l’élevage. En effet, on distingue bien deux métiers : celui de l’éleveur qui fait de l’agriculture et celui qui consiste à gérer un élevage canin.

A voir aussi : Comment faire pour passer d'un CDD à un CDI ?

En exploitation agricole

Dans le domaine agricole, l’éleveur s’occupe, d’une part des animaux, mais aussi de la gestion de l’ensemble de l’exploitation. Il a pour missions premières de nourrir les animaux, de veiller à ce qu’ils soient en bonne santé, de s’occuper de leur hygiène et de leur reproduction. Le métier demande une disponibilité 24h/24 7j/7 parce que les animaux requièrent une attention quotidienne et que certains événements sont imprévisibles.

L’énergie demandée n’est pas à négliger parce que le métier ne s’arrête pas stricto sensu à l’attention portée aux animaux. En effet, selon les animaux élevés (bovins, ovins, porcins, chevaux ou encore animaux rares comme l’autruche ou l’alpaga) d’autres tâches sont à prévoir sur l’exploitation, par exemple :

A lire également : Pourquoi choisir de travailler dans une MAM ?

  • la culture céréalière pour la nourriture.
  • l’usage de machines agricoles.
  • la pratique de la traite, de la tonte et la connaissance du traçage pour la viande.
  • l’entretien et l’aménagement des bâtiments.

Ce métier demande donc davantage que d’aimer s’occuper des bêtes et il est bien d’avoir l’ensemble de ces données avant d’entreprendre une formation d’éleveur. Vous avez la possibilité de demander un stage auprès d’éleveurs afin de mieux connaître tous les rouages du métier. Pour cela, vous pouvez avoir recours à un modèle de CV en ligne qui vous aidera à postuler.

L’élevage canin

Tout aussi proche des animaux et métier très engageant également, l’élevage de chiens fait appel à moins de compétences. Comme il peut s’agir de futurs chiens de compagnie comme de chiens destinés ensuite au dressage pour les métiers de la sécurité, la traction ou encore l’accompagnement de personnes handicapées, la rigueur de l’éleveur est forcément de mise.

Le futur propriétaire d’un chien de race provenant d’un élevage paie cher pour obtenir un animal en bonne santé, qui répond à des caractéristiques précises et dont il peut avoir la traçabilité génétique pour la reproduction.

Formation et diplôme

Pour accéder au métier d’éleveur dans le milieu agricole, une formation est indispensable, que vous repreniez une entreprise familiale ou que vous ne veniez pas du monde rural et désirez vous installer pour exercer ce métier.

Sachez tout d’abord qu’un diplôme du bac ou de niveau équivalent (brevet professionnel ou bac technologique agricole) est obligatoire pour devenir éleveur à son compte. En voici les intitulés exacts :

  • baccalauréat professionnel conduite et gestion de l’exploitation agricole (CGEA) option productions animales
  • brevet professionnel (BP) responsable d’exploitation agricole, élevage et cultures fourragères ou élevage hors-sol et spécialisé
  • brevet de technicien agricole (BTA) productions animales.

Si vous souhaitez vous perfectionner, vous pouvez aussi obtenir un diplôme de bac+2 de technicien supérieur agricole en productions animales.

La formation pour les métiers concernant l’élevage d’animaux domestiques est beaucoup moins encadrée. Toutefois, pour créer votre propre entreprise, il est nécessaire d’obtenir l’ACACED (attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques). Nous vous conseillons également de suivre une formation complémentaire si vous vous spécialisez dans l’élevage de chiens très fragiles tel que le yorkshire toy. Il est judicieux aussi d’avoir une formation en gestion d’entreprise.

Articles similaires

Lire aussi x