Catégories

Comment calculer sa déclaration trimestrielle Auto-entrepreneur ?

Comment calculer sa déclaration trimestrielle Auto-entrepreneur ?

Si vous êtes propriétaire d’une petite entreprise, la mise à jour de Pôle Emploi peut rapidement devenir un parcours d’obstacles 👀. Quand devez-vous communiquer vos informations ? Que devez-vous savoir si vous êtes un employé parallèle ? En réalité, les étapes varient selon la situation. Nous vous expliquons tout dans ce tutoriel détaillé !

Auto-entrepreneurs et chômage : quelles sont les règles d’accumulation ?

Pour rappel, les règles de calcul de l’ARE (allocation chômage) dépendent du moment où vous avez démarré votre micro-entreprise . Pour en savoir plus sur la combinaison d’un centre d’emploi et d’une micro-entreprise, lisez notre article sur ce sujet.

A lire aussi : Où envoyer la demande de résidence permanente ?

Faisons un premier point sur votre situation 🔍

Vous avez démarré votre micro-entreprise après avoir perdu votre emploi

Vous pouvez bénéficier d’une accumulation partielle de votre ARE. Avec en d’autres termes, le revenu que vous gagnez de votre travail indépendant (micro-entreprise) est pris en compte dans le calcul de votre allocation de chômage .

Lire également : Comment faire pour passer d'un CDD à un CDI ?

Concrètement, Pôle Emploi ne vous verse pas 100 % de votre ARE, mais seulement une surtaxe, qui est calculée sur la base des revenus générés dans le cadre de votre micro-entreprise. Plus vous déclarez de revenus d’un travail indépendant, moins vous avez de chômage. En revanche, si vous saisissez un chiffre d’affaires de 0€, vous recevrez la totalité de votre ARE.

Comme vous pouvez l’imaginer, la somme de vos revenus en tant que microentrepreneur la somme de votre ARE ne dépassera jamais votre salaire journalier de référence (SJR) . Pour votre information, ce RSJ a été calculé par Pôle Emploi sur la base des revenus que vous avez perçus au cours des 12 derniers mois.

Vous étiez micro-entrepreneur avant d’être au chômage

Dans le cas précis où vous avez déjà Si vous avez créé votre propre entreprise pour être au chômage, vous pouvez bénéficier d’une accumulation globale de vos avantages. Les revenus de votre travail indépendant ne sont donc pas pris en compte dans le calcul de votre AR.

!

🚨 Bon à savoir : Attention, même s’ils ne sont pas pris en compte dans le calcul de vos allocations chômage, vous devrez enregistrer vos revenus pour les propriétaires de petites entreprises auprès de Pôle Emploi ! Comment se tenir au courant de Pôle Emploi en tant que microentrepreneur ?

Ici aussi, les modalités de la mise à jour… dépendent de vous ! Et plus précisément, la fréquence à laquelle vous déclarez vos ventes à l’URSSAF : la déclaration mensuelle ou la déclaration trimestrielle.

Vous déclarez votre chiffre d’affaires à l’URSSAF tous les mois

1 ️ Connectez-vous au site de Pôle Emploi

Vous devez signaler votre situation sur Mise à jour à la fin de chaque mois (vous avez jusqu’au 15 du mois suivant pour le faire). Cliquez sur l’onglet « Candidat » et saisissez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe Pôle Emploi. Cliquez ensuite sur « Mettre à jour ».

2 ️ Remplissez les informations de votre entreprise

Pôle Emploi vous demandera de fournir plus d’informations sur votre situation :

  • Le nombre d’heures travaillées : C’est à vous d’estimer le nombre d’heures pour votre micro-entreprise. E. Certains Pôle Emploi demandent aux bénéficiaires d’indiquer « 0 », d’autres « 151 ». N’hésitez pas à consulter directement votre conseiller, car cela peut changer en fonction de votre région.
  • Votre revenu mensuel brut : Assurez-vous de ne pas avoir à déclarer vos ventes brutes. Vous devez spécifier le montant qui correspond à : Votre les revenus rachetés — votre indemnité forfaitaire (34 % pour les activités libérales, 50 % pour les services, 71 % pour les activités commerciales).

Voici un exemple pour mieux comprendre ce que vous devez expliquer à Pôle Emploi : Vous êtes en position libérale et avez réalisé un chiffre d’affaires de 1800€ en novembre 2020. Vous devez donc entrer 1188€ (1800-34%) dans le champ « Vos revenus mensuels bruts » et non 1800€ !

De la même manière, vous devez utiliser vos revenus perçus au cours du mois qui vient de s’écouler, et non vos revenus facturés, comme référence.

Attention : Si vous travaillez en parallèle avec votre micro-entreprise, vous devez ajouter vos heures et vos revenus salariaux à ces chiffres

3 ️ Cochez le reste des cases

Pôle Emploi vous demandera en particulier si vous avez été en congé de maladie ou si vous êtes en congé une pension de vieillesse. Selon vos réponses, le calcul de votre ARE peut différer.

À la dernière question : « Êtes-vous toujours à la recherche d’un emploi ? «, cochez « oui » systématiquement ! Dans le cas contraire, vos allocations de chômage ne vous seront plus versées 😢.

4 ️ Envoyez vos reçus

Après avoir saisi vos données, vous devez envoyer votre relevé CA à Pôle Emploi. Pour ce faire, vous devez d’abord :

  • Faites votre déclaration de vente sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr ;
  • téléchargez ce document ;
  • puis envoyez-le à Pôle Emploi directement depuis votre espace utilisateur.

Plus vite tu envoies ton certificat de l’URSSAF, plus vite tu recevras tes allocations de chômage 💪. En fait, vous savez que Pôle Emploi vous versera d’abord un acompte de 80 % de votre ARE puis procédera à la régularisation après traitement de votre dossier continue.

🧠 N’oubliez pas que vous pouvez simplement démarrer votre micro-entreprise et demander des allocations de chômage ? Dans ce cas, nous vous recommandons vivement de choisir le relevé CA mensuel auprès de l’URSSAF. De cette façon, vous ne pourrez pas attendre trop longtemps pour que votre ARE soit payé. Si vous êtes déjà propriétaire d’une petite entreprise, vous pouvez modifier cette périodicité auprès de votre URSSAF. Vous déclarez votre chiffre d’affaires à l’URSSAF tous les trimestres

1 ️ Connectez-vous au site de Pôle Emploi

Hey, ouais ! Vous devez vous tenir informé auprès de Pôle Emploi tous les mois, même si vous déclarez votre chiffre d’affaires à l’URSSAF tous les trimestres.

2 ️ Renseignez les informations relatives à votre entreprise

C’est là que vous devez être vigilant :

  • Si vous avez une activité d’employé en même temps : Dans le champ « Travail effectué », ajoutez Heures travaillées » ajoute le nombre estimé d’heures travaillées et non rémunérées. Entrez uniquement votre salaire brut en tant qu’employé dans le champ Salaire. Ne divulguez pas vos revenus aux microentrepreneurs.
  • Si vous n’êtes qu’un microentrepreneur : saisissez le nombre d’heures estimé dans le champ Heures de travail, puis saisissez « 0 » dans le champ Salaire !

3 ️ Envoyez vos reçus

Vous devez maintenant attendre de soumettre votre déclaration de chiffre d’affaires à l’URSSAF pour envoyer ce document à Pôle Emploi. Une fois que vous avez déclaré votre CA, n’hésitez pas à envoyer le certificat directement depuis votre espace en personne (le traitement des e-mails prend plus de temps !) N’oubliez pas d’envoyer vos fiches de paie si vous travaillez aux côtés de votre micro-entreprise !

Panique pendant que vous attendez votre relevé CA, Pôle Emploi vous versera une avance de 70 % du montant de l’ARE aucune auquel vous avez droit. Il procédera à la régularisation dès réception de votre certificat de l’URSSAF !

Vous avez des doutes ou une question ? N’hésitez pas à contacter directement votre conseiller Pôle Emploi afin qu’il puisse vous expliquer les procédures en fonction de votre situation.

Articles similaires

Lire aussi x